Comment l’IA va changer le métier de formateur ?

Aujourd’hui, il existe de nombreuses données issues des parcours de formation. Elles permettent de mieux connaître son parcours d’apprentissage et ainsi mieux environner les apprenants dans leurs formations. Dans le futur ces données et bien d’autres alimenteront une IA qui fera considérablement évoluer le métier de formateur. Êtes-vous prêt ?

La filière edtech affiche son poids… et c’est du lourd !

Avant toutes choses, définissons l’intelligence artificielle dont nous parlons. Il s’agit d’une IA forte, c’est-à-dire capable de produire des réflexions, de comprendre un contexte et de développer ses propres raisonnements. Cette IA interviendra à chaque étape du processus d’apprentissage.

LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE

Nous pensons souvent à un OF important qui a refusé de monter une certification IA. Ils ont pris tranquillement 5 ans de retard et ce n’est pas fini!

Comment les intelligences artificielles doivent combattre les biais qui gangrènent nos sociétés

Les nouvelles technologies renforcent et diffusent à grande échelle certains stéréotypes présents dans nos sociétés. Mais peuvent-elles aussi permettre de les combattre ?

IA Intelligence artificielle

Fin juin, une série d’échanges sur Twitter entre le « M. Intelligence artificielle » français qui travaille chez Facebook, Yann LeCun, et une chercheuse américaine engagée, co-fondatrice du collectif anti-racisme Black in AI, Timnit Gebru, a enflammé le réseau au sujet du nouveau modèle de photo récréative Pulse AI de l’Université Duke, aux États-Unis – et de fait, relancé le débat sur les biais inhérents à ces technologies. 

« Écoutez-nous » 

Lire la suite de l’article de Marion Simond Rainaud

Apprentissage : l’aide exceptionnelle étendue aux contrats de professionnalisation et au niveau master 2 ou ingénieur

aide embauche apprentissage

L’assemblée nationale a adopté le 23 Juillet un texte de loi prévoyant l’extension de l’aide exceptionnelle à l’embauche des apprentis et l’ouverture de crédits associés aux contrats de professionnalisation et niveaux master 2. L’exécutif a introduit cette mesure au troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR 3), via un amendement déposé lors de l’examen du texte au Sénat. Un décret fixera prochainement les modalités de mise en oeuvre de cette aide qui s’applique la première année de l’exécution des contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.

 

Lire la suite de l’article

Arrêté du 30 juillet 2020 relatif à la détermination de l’ordre de priorité dans l’utilisation des ressources destinées au financement des droits complémentaires au titre du compte personnel de formation

caisse des dépôts et consignation

Lorsque la Caisse des dépôts et consignations procède à la mobilisation des droits complémentaires destinés au financement d’une formation éligible au CPF, elle peut mobiliser différentes sources d’abondements dans l’ordre de priorité ci-dessous :
1. lorsque le salarié n’a pas bénéficié au cours des six dernières années d’un état des lieux récapitulatif de son parcours professionnel (ce choix de premier critère n’est donc pas anodin !)
2. par le biais d’un accord de performance collective
3. les droits supplémentaires prévus par un accord collectif d’entreprise, de groupe ou, à défaut, de branche
4. l’abondement du CPF effectué par son titulaire, son employeur, son OPCO, la CNAM, l’Etat, les Régions, Pôle emploi (y compris pour l’allocation chômage des indépendants), l’Agefiph, un FAF, une CMA ou une CMAR (réseau des chambres de métiers et de l’artisanat), une autre collectivité territoriale ou l’Agence nationale de santé publique.
5. par le biais d’un accord constitutif du fonds d’assurance-formation ou du Conseil d’administration d’un OPCO dans certains corps de métiers (article L6323-29).

 

Lire l’arrêté complet