Le plan de relance injecte plus de 15 milliards dans l’emploi et la formation

Merci de partager

« France Relance » place l’emploi au cœur de ses priorités. Une dotation de plus de 15 milliards d’euros articulée autour du plan jeunes, du dispositif d’activité partielle et de l’investissement dans les compéténces.

plan relance formation

 

Le 3 septembre, le gouvernement a détaillé ses principales mesures avec l’objectif affiché de privilégier la croissance et la lutte contre le chômage. Avec l’enveloppe de 100 Mrd d’euros de « France Relance », l’exécutif espère replacer l’économie française à son niveau d’avant la crise d’ici 2022 et créer 160 000 emplois en 2021.

Choix assumé, la répartition de cette dotation bénéficie à la transition écologique (30 Mrd d’euros) et à la compétitivité de l’appareil productif (35 Mrds d’euros dont 20 Mrd d’allègement des impôts de production). Le dernier tiers – 35 Mrd d’euros – sera consacré à la cohésion sociale et territoriale. C’est dans ce dernier volet que s’inscrit la stratégie volontariste de soutien à l’emploi et à l’investissement dans les compétences. Avec deux enjeux relevés par la ministre du Travail : « accompagner vers l’emploi les jeunes, les salariés fragilisés par la crise et les demandeurs d’emploi et armer notre économie en garantissant aux entreprises les compétences dont elles ont besoin ».

LIRE LA SUITE