Pourquoi et comment devenir formateur ?

Pourquoi et comment devenir formateur ?

 

 

Réflexion et décision

La décision de devenir formateur, voire de changer de carrière pour se consacrer à la formation, est souvent motivée par la passion de transmettre. Cette passion pour la transmission se manifeste par le désir de partager son savoir, son expérience et ses compétences. Mais transmettre, c’est aussi contribuer activement au développement professionnel et personnel d’autrui, en leur offrant les outils nécessaires pour progresser dans leur carrière ou même changer de parcours. C’est une manière de donner un sens nouveau à son propre parcours professionnel, en voyant l’impact positif de son enseignement sur la vie des autres. Si vous avez accumulé des savoirs, si vous avez une grosse expérience, si vous êtes fatigué de travailler en entreprise, alors, devenir formateur est peut-être une bonne solution.

 

Les qualités du formateur

Les qualités recherchées pour être un formateur efficace incluent une expertise solide dans son domaine, d’excellentes compétences de communication et de présentation, une capacité à engager et motiver les apprenants, ainsi qu’une passion pour l’enseignement et le partage de connaissances. Pour devenir formateur, il est conseillé de commencer par identifier sa niche ou son domaine de spécialisation, se former si nécessaire pour acquérir les compétences pédagogiques, puis s’orienter vers l’obtention des certifications ou accréditations pertinentes qui attestent de la qualité et de la conformité des programmes de formation.

 

Une combinaison de toutes ces qualités

Découvrir l’univers de la formation en indépendant exige une combinaison de qualités spécifiques, essentielles pour réussir et se démarquer dans ce domaine. Voici les qualités particulièrement recherchées chez un formateur indépendant, telles qu’identifiées dans le document :

  • La polyvalence et l’adaptabilité : Un formateur efficace doit constamment évoluer, se remettre en question face aux changements rapides dans l’enseignement professionnel, ajuster ses méthodes et innover dans son approche pédagogique.
  • La pédagogie : La capacité de transmettre les connaissances de manière pertinente, s’adapter au public, et s’assurer de l’intégration efficace des enseignements est cruciale.
  • Une énergie positive et beaucoup de bienveillance : Le formateur doit incarner l’enthousiasme, stimuler la motivation des apprenants, favoriser un dialogue ouvert, et rester optimiste face aux défis d’apprentissage.
    Une organisation rigoureuse : Il est essentiel de planifier précisément les formations pour assurer leur bon déroulement.
  • Une disponibilité continue : Le formateur doit rester accessible, répondre aux questions, assurer un suivi par e-mail ou forum, et effectuer des bilans réguliers pour garantir une compréhension optimale.
  • Une créativité innovante : Pour maintenir l’intérêt des étudiants, il est important d’innover en variant les outils pédagogiques, alternant théorie et pratique, et apportant du rythme aux sessions.
  • Une remise en question permanente : Être conscient des évolutions constantes, rester ouvert aux feedbacks, s’adapter aux changements technologiques et réglementaires, et se remettre en question sont essentiels pour maintenir la qualité des formations​​.

Pourquoi et comment devenir formateur ?

 

Un statut, des étapes

Pour devenir formateur indépendant, plusieurs étapes clés doivent être suivies pour assurer une transition réussie vers cette profession passionnante. Voici un résumé des étapes importantes basées sur le document :

 Choisir le Statut de Micro-Entrepreneur

– Opter pour le statut de micro-entrepreneur est souvent avantageux pour les formateurs indépendants, offrant une simplicité administrative et des avantages fiscaux.
– Déclaration d’activité : Utilisez le formulaire Cerfa P0 en ligne ou envoyez-le par voie postale au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de votre secteur.
– Attribution automatique d’un numéro SIREN suite à la déclaration.
– Gestion des cotisations sociales sur une base mensuelle ou trimestrielle, ajustée selon le chiffre d’affaires.
– Simplification des obligations comptables : Pas de préparation de comptes annuels requise, mais le maintien d’un registre des recettes et, le cas échéant, un répertoire des achats

Respecter les Obligations Spécifiques

  • Déclaration initiale d’activité auprès de la Direccte.
  • Mise en place d’une comptabilité propre aux entreprises de formation

Engagements Professionnels et Financiers

  • Conclure des conventions de formation professionnelle avec les clients, pouvant être annuelles, pluriannuelles, ou simplifiées.
  • Réalisation d’un bilan pédagogique et financier annuel de l’activité, quelle que soit la taille de l’entreprise.
  • Obtention de certifications si vous souhaitez accéder à des fonds publics ou mutualisés.
  • Respect des normes de sécurité et d’accessibilité si vous disposez d’un local pour les formations.

Chaque étape de ce processus est essentielle pour établir une fondation solide pour votre activité de formateur indépendant, en veillant à respecter les obligations légales et en mettant en place une structure d’entreprise viable et conforme aux normes de qualité et de sécurité.

Si vous voulez suivre les travaux des experts compétences vous pouvez rejoindre le blog de la formation et vous inscrire à la Newsletter