Qualiopi : Les indispensables du CV formateur ?

Qualiopi : Les indispensables du CV formateur ?

Qualiopi : Quels sont les indispensables du CV formateur ?
Le contenu du CV du formateur n’est pas un simple détail lorsque l’organisme est entré dans une démarche Qualiopi. On vous explique.
Lire l’article complet sur : www.digiformag.com AMMC vous accompagne dans les démarches Qualiopi . Actuellement, nous accompagnons des Organismes de Formation pour l’audit de renouvellement et quelques nouveaux entrants

Qualiopi : Quels sont les indispensables du CV formateur ?

Le CV du formateur est un document à visée interne qui permet de faciliter l’organisation et l’audit Qualiopi. Il est utile pour expliquer votre organisation lors des audits Qualiopi et facilite la mise à jour annuelle des documents à collecter auprès des formateurs indépendants. Il atteste du développement de compétences, année après année, des intervenants internes et externes. Il ne remplace cependant pas le CV envoyé par le formateur ou la formatrice lors des premiers contacts avec l’organisme de formation. Le CV du formateur doit contenir les informations suivantes :
  • Les informations personnelles du formateur : nom, prénom, adresse, numéro de téléphone, adresse e-mail.
  • La formation initiale et continue du formateur : diplômes, certifications, habilitations, etc.
  • L’expérience professionnelle du formateur : les postes occupés, les missions réalisées, les compétences acquises, etc.
  • Les compétences techniques et pédagogiques du formateur : les domaines d’expertise, les méthodes pédagogiques utilisées, les outils et supports pédagogiques maîtrisés, etc.
  • Les références du formateur : les clients, les partenaires, les projets réalisés, les résultats obtenus, etc.
Il est important de concevoir un modèle de CV unique et simple à utiliser. Le CV doit être paramétré avec des rubriques spécialisées pour optimiser l’organisation et répondre à plusieurs attendus du Référentiel national de Qualité. Les rubriques principales sont la rubrique Parcours professionnel et la rubrique Formation. Il est également possible d’ajouter des champs supplémentaires spécialisés pour répondre aux besoins spécifiques de l’organisme de formation. En somme, le CV du formateur est un document à visée interne qui permet de faciliter l’organisation et l’audit Qualiopi. Il doit contenir les informations personnelles du formateur, sa formation initiale et continue, son expérience professionnelle, ses compétences techniques et pédagogiques, ainsi que ses références. Il est important de concevoir un modèle de CV unique et simple à utiliser, paramétré avec des rubriques spécialisées pour optimiser l’organisation et répondre à plusieurs attendus du Référentiel national de Qualité. Cordialement, Bing
Si vous voulez suivre les travaux des experts compétences vous pouvez rejoindre le blog de la formation 
youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail
Quel bilan pour le CPF ?

Quel bilan pour le CPF ?

Quel bilan pour le CPF ?

Lire l’article complet sur : www.vie-publique.fr

 

La petite histoire du compte personnel de formation (CPF)

 

En 1971, la loi Delors (proposée par Jacques Delors, alors chargé de mission auprès du Premier ministre Jacques Chaban-Delmas) introduit l’obligation de formation à la charge des entreprises, qui devient un droit individuel à la formation (DIF) en 2004. En 2014, le DIF se transforme en compte personnel de formation (CPF). Depuis cette date, il suit chaque personne tout au long de sa vie professionnelle. En 2019, le CPF est alimenté en euros (pour les seuls salariés, car il est alimenté en heures pour les agents publics) et devient accessible à travers une application numérique (Mon Compte formation, MCF) ouverte le 21 novembre 2019 et gérée pour le compte de l’État par la Caisse des dépôts et consignations.

 

LIRE LA SUITE

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un dispositif qui permet à chaque personne de se former tout au long de sa vie professionnelle. Il a remplacé le Droit Individuel à la Formation (DIF) en 2015. Le CPF est alimenté en euros et non plus en heures depuis le 1er janvier 2019. Les formations éligibles au CPF doivent être certifiantes, c’est-à-dire qu’elles doivent permettre d’obtenir une certification professionnelle inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ou au Répertoire Spécifique (RS).

En 2023, la loi de finances prévoit que le salarié devra participer au coût de la formation, d’une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou d’un bilan de compétences effectués dans le cadre du CPF. Toutefois, cette participation du salarié au coût de la formation ne sera pas due quand l’employeur financera une partie de ce coût.

Le bilan pédagogique et financier (BPF) est un document qui permet aux organismes de formation de faire le point sur leur activité de formation. Les organismes de formation ont jusqu’au 31 mai 2023 pour transmettre leur BPF. La saisie du BPF s’effectue en ligne, sur le site Mon Activité Formation.

En somme, le CPF est un dispositif qui permet à chaque personne de se former tout au long de sa vie professionnelle. Les formations éligibles au CPF doivent être certifiantes. En 2023, la loi de finances prévoit que le salarié devra participer au coût de la formation, d’une VAE ou d’un bilan de compétences effectués dans le cadre du CPF. Toutefois, cette participation du salarié au coût de la formation ne sera pas due quand l’employeur financera une partie de ce coût. Les organismes de formation ont jusqu’au 31 mai 2023 pour transmettre leur bilan pédagogique et financier.

Si vous voulez suivre les travaux des experts compétences vous pouvez rejoindre le blog de la formation 

youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail
mon compte formation

Comment adapter votre offre de formation sur EDOF ?

La pandémie de covid-19 nous plonge tous dans une situation inédite et compliquée. À cette situation exceptionnelle s’ajoutent des conditions exceptionnelles. Dès mars 2020, la Caisse des Dépôts a mis au point des mesures pour accompagner de son mieux les centres de formation. Veuillez trouver ci-dessous les éléments pour vous aider à appliquer les consignes données par le Ministère du Travail dans l’espace des organismes de formation EDOF.

 

Lire la suite

youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail
Le cadre juridique de la formation à distance

Le cadre juridique de la formation à distance

Le cadre juridique de la FAD a été simplifiée à travers la loi du 5 septembre 2018 et du décret du 28 décembre 2018. La création en avril 2020 du certificat de réalisation de formation pouvant être exigé par certains financeurs apporte la dernière pièce à l’édifice d’un système, in fine, relativement favorable à la généralisation des formations à distance.

 

Logique de la preuve a posteriori et non plus a priori

Avec la mise en place du “Certificat de réalisation de formation“, les organismes de formation ne sont plus contraints d’apporter les preuves de la réalisation de la formation au moment de la facturation, mais n’ont plus qu’à adresser un certificat de réalisation avec leur facture pour être pris en charge par les OPCO. Ce certificat est simple à réaliser et commun à tous les OPCO : cf. modèle du Ministère du travail.

Lire la suite

youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail

Publication d’un nouveau guide technique d’accréditation sur les défauts d’intégrité | COFRAC

La section Inspection publie un nouveau document pour aider les organismes d’inspection à prendre en considération les risques de défauts d’intégrité.

Découvrez le document INS GTA 08 « Prévenir, maîtriser et traiter les risques de défauts d’intégrité et leurs conséquences dans l’activité d’inspection » qui vient d’être publié.

Les défauts d’intégrité sont susceptibles de remettre en cause la qualité et la pertinence des inspections, d’impacter la santé ou la sécurité des utilisateurs finaux des objets inspectés et plus généralement de discréditer une inspection accréditée. C’est pourquoi la prise en compte par les organismes d’inspection des risques associés est importante.

 

Curated from Publication d’un nouveau guide technique d’accréditation sur les défauts d’intégrité | COFRAC – Comité français d’accréditation

 

youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail

Report de la plupart des échéances fiscales de mai des professionnels au 30 juin 2020

Report de la plupart des échéances fiscales de mai des professionnels au 30 juin 2020

 

Par un communiqué en date du 17 avril 2020, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a modifié le calendrier des principales échéances fiscales des professionnels qui prévoyait des dates butoir courant mai.

La plupart des obligations fiscales prévues sont reportées au 30 juin 2020. Tel est le cas notamment pour le dépôt des liasses fiscales en régime de droit commun comme en intégration fiscale.

Consultez le calendrier des nouvelles échéances fiscales élaboré par le ministère des finances.


Curated from Échéances fiscales | Francis Lefebvre Formation




youtubeinstagram
Facebooktwitterlinkedinmail